De la part de la directrice exécutive, Betsy Wall

Notre vision est d'être un leader du modèle de développement des coopératives agricoles productives et de l'approche participative pour affecter une transformation véritable et durable en Haïti.

Les premières années du FIDA ont été marquées par la conviction de mes parents, Jack et Anne Wall, qu'ils étaient appelés à aider les plus pauvres parmi les pauvres. C'est ce qui a conduit à leur vision qui a façonné la constitution du FIDA et leur déménagement ultérieur en Haïti le 11 septembre 1984. Ce fut, en effet, un début audacieux pour mes parents qui avaient tous deux soixante ans à l'époque. Et cela a exigé beaucoup d'eux.

En tant que fille, j'ai eu l'occasion de leur rendre visite et de présenter mes enfants à leurs remarquables grands-parents. J'apprécie ces moments d'une manière que je viens seulement d'apprécier réellement. Cependant, ce que je chéris vraiment, ce sont les lettres de ma mère qui révèlent la peur et la foi, le désespoir et l'espoir de leur incroyable voyage. Je me tourne souvent vers ces lettres pour me rappeler de cette histoire et de la vision dont j'ai hérité.

La lettre que je partage maintenant avec vous a été écrite le 14 décembre 1998 à la suite du meurtre de deux gardiens de la maison d'hôtes. Ma mère était seule à l'époque, car mon père était au Canada pour collecter des fonds très nécessaires pour le programme de coopération rurale.

Elle écrit...

"Je tiens à vous remercier tous du fond du cœur pour vos messages de soutien. Il est très réconfortant de savoir que vous êtes si nombreux à prier. Nous avons désespérément besoin de vos prières. Ces choses n'arrivent pas seulement en Haïti. Elles se produisent partout. Mais nous n'y sommes pas toujours confrontés. Nous sommes tous choqués et profondément attristés. Je suis effrayé.

Tout s'est passé si vite. Vers minuit, quelqu'un a sauté par-dessus le mur. Il y a eu deux coups de feu : Puis, un coup à la porte. Je me suis accroupie sur le sol de ma chambre et j'ai attendu la suite. Puis tout s'est calmé. Ils étaient partis. Nos deux gardes de sécurité (qui n'étaient pas armés) étaient morts.

Les quelques invités qui étaient ici à l'époque étaient merveilleux pour moi. Le personnel du FIDA a lui aussi fait preuve d'un leadership et d'une attention incroyables. Ils m'ont beaucoup protégé, en veillant à ce que je mange et boive et en me tenant informé. Je leur en suis vraiment reconnaissant. Je pleure un jour et je prie le lendemain. Le troisième jour, la paix m'envahit et je dis : "Merci, oh mon Dieu".

On me demande sans cesse pourquoi je ne rentre pas chez moi. Mais il y a ceux qui m'encouragent à ne pas abandonner. Je n'abandonnerai pas. Quand je pense aux milliers d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont un meilleur mode de vie grâce à la FIDA (et à la CIDA) et à tant d'autres, cela seul m'inspire à tenir bon. En tant que chrétiens, nous ne pouvons pas nous retourner et courir chaque fois que quelque chose va mal. Nous devons rester fermes et travailler ensemble pour qu'il y ait un meilleur mode de vie pour les nombreux autres. J'insiste sur ce point chaque jour auprès de notre personnel haïtien et nous nous encourageons donc mutuellement.

Le programme de coopération se développe et prospère. Il suscite l'émerveillement et parfois l'envie. C'est pourquoi je prie chaque jour pour qu'il y ait une nouvelle force, une nouvelle sagesse et un nouveau courage. Je demande au Seigneur de prendre mes mains et de me conduire sur le chemin de ma vie. Montre-moi que je peux voir et donner le courage de faire ce qui doit être fait. Dieu a dit que je ne devais pas abandonner, en me rappelant qu'il m'aime, que la victoire est devant moi et qu'il me mènera jusqu'au bout... Je n'abandonnerai pas.

Une fois de plus, je vous remercie tous du fond du cœur".

Ce n'est pas seulement mon héritage en tant que fille, c'est l'héritage du FIDA. Et à mesure que cette mission voyage, grandit et partage sa vision pour les décennies à venir, elle devient l'héritage de nous tous et l'affirmation de notre être.

Le mur de Betsy
DIRECTEUR EXÉCUTIF